Les photos des œuvres de Karine CHAUDÉ publiées sur ce site sont protégées par le droit d'auteur.

Rappel du principe du droit d'auteur : en France, le droit d'auteur, est régi par le code de la propriété intellectuelle (CPI) du 1er Juillet 1992 qui regroupe les lois relatives à la propriété intellectuelle, notamment la loi du 11 mars 1957 et la loi du 03 juillet 1985.

« L’Homme est un animal transformé par la raison et uni à l’Humanité »

Disait Pierre Leroux : extrait du « De l’humanité, de son principe et de son avenir »

Cette phrase touche profondément mes convictions !

Pourquoi, comme l’ont fait les Dieux égyptiens, ne pas les unir de manière à ce qu’ils ne fassent plus qu’un, une seule et même personne ? Les matérialiser, donner corps à cet être si parfait. Comme disait Napoléon Bonaparte : « l’homme n’est qu’un animal plus parfait que les autres et qui raisonne mieux ».

Ne voulant faire un choix entre l’un ou l’autre, j’ai voulu donner corps à des personnages « mi-homme, mi-animal », sans représentation figurative précise.

 

« L’Homme est un animal comme les autres » reste une citation à l’évidence incertaine tant la domination de l’un s’impose le plus souvent aux autres, et pourtant il reste difficile d’affirmer lequel est supérieur à l’autre ! Difficile aussi de croire que nous pourrions nous passer l’un de l’autre. Pour moi, il est impossible de dissocier réellement les deux car en chacun de nous sommeille un côté animal, voire bestial, que nous cherchons à maîtriser afin de pouvoir vivre en société.

 

C’est pour cela que j’ai voulu laisser naître ces personnages et leur laisser la possibilité de sentir ou ressentir ce qu’ils souhaitent nous raconter. Loin de s’opposer, homme et animal peuvent s’unir.

 

Mes "créatures" semblent donc s’inscrire naturellement dans l’éternelle dualité que forment

(l’) Homme et (son) animalité.

 

Karine Chaudé